Parrainage

De  Phillip KING, sculpteur et ex Président de la Royal Academy de Londres :

L’œuvre picturale de Georges FRANK de CUZEY est le résultat de longues recherches depuis plusieurs années qui ont abouti au développement d’un instrument original, le Piadess, qui est au dessin ce que le piano ( qu’il joue depuis son enfance avec pour maître le secrétaire musical de Prokofiev pendant son séjour à Paris ) est à la musique. L’action sur un clavier adapté à sa fonction graphique délivre les signes fondamentaux du dessin. Ainsi, le peintre-compositeur crée des lignes et les travaille selon son inspiration dans le même esprit que le musicien qui actionne le clavier d’un piano crée des sons pour composer une partition.

Les analogies entre les notes musicales et les lignes picturales des œuvres de Georges FRANK de CUZEY sont étonnantes. Au lieu d’une série de sons, les lignes variables qu’il crée se développent en surface et même en volume. Elles prennent une allure de sculpture qui semble jouir d’une liberté allégée des contraintes de la pesanteur. Elles évoluent dans un espace idéal et imaginaire et révèlent au spectateur de nouvelles conceptions spatiales dans un cadre familier et réconfortant. Ces formes d’une clarté hallucinante ont l’air d’être baignées d’une lumière née de leur propre formation. Plus ces lignes blanches se rapprochent et se forment en surface plus leur lumière s’intensifie et semble illuminer le fond noir duquel elles ont l’air de surgir comme une constellation dans un ciel noir de Chine. Ces œuvres d’une poésie originale dans leur précision et rigueur d’exécution sont captivantes pour l’œil contemporain nourri par une technologie en constante effervescence.